Jocelyn Lardy.

Après 5 années passées pour ses études d'ostéopathie dans le Kent en Angleterre, il s'installe en 1989 dans sa région natale dans le sud est de la France. voir site de Douvres

Pour lui "la peinture, c'est un peu comme l'ostéopathie " car il faut garder une vue d'ensemble à tout instant, et chaque détail est important car il peut perturber l'équilibre général. Pour le peintre aussi, le mouvement et les changements de rythme du pinceau qui court sur la toile sont un peu comme la main de l'ostéopathe suivant le mouvement des tissus du corps ; et parfois le langage se rejoint ... en ostéopathie on entre progressivement dans les couches de tissus et en peinture on ajoute progressivement les couches les unes sur les autres".

Sa passion pour les maquettes et la construction de dioramas dans son enfance lui reste très utile dans la phase initiale de montage du sujet sur la toile.

Certaines rencontres sont déterminantes . Tout d'abord Celle avec l'artiste peintre Stéphane Paret , puis avec la restauratrice de tableaux Aurélie Amiot , permettant ainsi l'étude passionnante des techniques des anciens maitres comme celle des glacis .

 

Jocelyn à pleine vitesse

dans le célèbre virage de la parabolique à Monza.

 

 

Vous pouvez acquerir les oeuvres de Jocelyn Lardy en impressions sur papier d'art ou impressions sur toile. (prix affiché sans frais d'envoi)

 

Sur papier d'art 315gsm :

A4 (210x297mm) 15euros

A3 (297x420mm) 25 euros

A2 (420x594mm) 40 euros

A1 (594x840mm) 60 euros

 

Sur toile coton 430gsm :

(406x508mm) 85 euros

(508x762mm) 124 euros

(610x914mm) 176 euros

(762x1016mm) 220 euros